port l'errance

Port_Wander_starport.jpg

La station spatiale de Port l’Errance se trouve à l’extrême lisière des marches de Drusus, en bordure du secteur CALIXIS. Elle est considérée comme le dernier bastion où règne la loi de l’Empereur de ce côté-ci des Etendues de KORONUS. C’est le passage obligé pour tout vaisseau afin de se préparer au voyage à travers La Gueule ou pour ceux qui en reviennent.

Port l’Errance est fondée par la Marine Impériale en Port l’Errance entre 917–924.M40, une station spatiale immense et lourdement armée, construite et équipée comme plateforme afin d’enquêter sur la perte de nombreux vaisseaux et autres incidents aux limites des marches de Drusus durant les siècles précédents. Utilisant Port l’Errance comme base, le corps de bataille Trajan est assigné afin de conduire des patrouilles au plus profond des limites du sous-secteur. Rien de concret n’est découvert et les navires de la Marine sont rapidement réassignés à d’autres missions en raison des troubles au cœur du secteur, abandonnant derrière eux la station qui n’est presque plus qu’un avant-poste trop imposant, dépendant lourdement du commerce des libres-marchands pour assurer sa survie et sa protection.

S’il est à proprement parler une station spatiale de la marine Impériale, Port l’Errance ne serait rien sans le soutien et l’activité des différents adeptus impériaux, capitaines chartistes et libres marchands qui y vivent. Ceux qui y sont assignés considèrent cette affectation comme une punition ou comme une manoeuvre de leur rivaux pour saboter leur carrière, et font leurs devoirs pétris de ressentiment et d’amertume.

Même si la station semble manquer de discipline pour un batiment de la marine Impériale digne de ce nom, elle n’en incarne pas moins la loi de l’empereur dieu lorsqu’on la compare à ce qui se trouve au delà. La loi et l’ordre y régnent, même si ces vertus sont souvent dévoyées par l’argent-roi et les luttes d’influence. Cette station est véritablement le dernier avant poste du secteur CALIXIS et de la juridiction de L’Empereur. Au delà, il ne règne que la loi qu’un capitaine peut imposer à son équipage, ou celle qui lui sera imposé par les cruels Xenos.

Au fil des années Port l’Errance est devenu le rendez vous des libres marchands des étendues, des agents de compagnies commerciales, des marchands des guildes, des fonctionnaires de l’administratum, des prêcheurs du Mechanicus et du ministorum; un centre pour tous ceux qui se consacrent au commerce dans les étendues.

Par le passé; par décret la marine fut contrainte de céder son autorité sur la station à un consortium de fonctionnaires de l’Administratum, amplement soutenu par les libres marchands, des négociant ou des guildes. Aprés quelques décennies, d’anarchies, de guerres ouvertes, l’autorité de la station fut rendu à la marine impériale, néanmoins certaines zones de la station échappe au controle de la marine passant sous la juridiction du munistorum ou de l’ Adeptus Administratum. L’ Adeptus Mechanicus a aussi reçut certaines zones pour y mener ses propres recherches. Les guildes marchandes ont conservé leurs établissement et de leurs centres commerciaux. On note aussi une prêsence de l’ Adeptus Arbites.

couloirs_port_l_errance.jpg

Physiquement Port l’Errance est un vrai labyrinthe de corridors de salles et de réduits qui a grandi de façon encore plus anarchique que s"il avait été conçu et entretenu à l’aveuglette. Les libres marchands et leurs amis explorateurs passent souvent ici plusieurs semaines à attendre que leur navire soit ravitaillé et réparé et que la cargaison soit embarquée ou déchargée.Les missionnaires chargés d’apporter la lumière de l’empereur dieu aux mondes humains perdus viennent y trouver une porte d’accès vers l’inconnu accompagnés par des milliers de pèlerins. Les négociants et contrebandiers trafiquent à voix basse au fond des bars feutrés de la station, tandis que les mercenaires et les gardes du corps sont à la recherche d’un contrat.

D’étranges artefacts issus du tréfond des étendues, des vins exotiques et des narcotiques venus de mondes inconnus, descadeaux précieux de marchands reconnaissants, tout cela et bien plus encore passe de main en main à la lueur du jour artificiel ou à couvert de la pénombre de la station. De plus ce qui ne peut être trouver au port peut souvent l’être à l’extérieur, puisque le système propose une vaste gamme de services, depuis le ravitaillement et la réparation complète jusqu’aux pièces détachées ou même aux véhicules ou aux vaisseaux transsystèmes à vendre.

port_l_errance_1.jpg

Liste des personnalités de Port l’Errance:

-Larius Sans. Commandant de la Flotte Impériale de Port l’Errance.
-Karsus Har, Capitaine des chiens de fer de Ventan.Mercenaire.
-Morthus Whitehold. Libre marchand.
-acholus. dit “L’architecte” ,Adeptus Mechanicus.
-Toronos. Magos de l’Adeptus Mechanicus.
-dhorin. Juge de Adeptus Arbites.
-Omidaeus, Astropathe chef du coeur astropathique.
-pultarch norn. Honorable Représentant de La Maison Krin.
-rhaelee mahvorn intendante de s914 r9 III. Intendante de S/914 R IX, chantier de radoub.
-Lady Dorianetenanciere du club de rencontres le “one-two-two”
-Caff Tigurius majordome du manoir des fan der flug

port l'errance

L'héritage perdu poupy1er