L'héritage perdu

Descente vers Svard : 18/IV/817/M.41

A mesure que nous nous rapprochons de l’intérieur du système, nous distinguons une station orbitale autour d’une lune de la taille de la divine Terra. La dite station est liée à la lune par un ascenseur orbital. Plusieurs navires se trouvent amarrés à quai : des avisos, 4 transports inter-système, des vaisseaux escorteurs de classe Drusus ainsi que de la poussière navale (vaisseaux agricoles, miniers, remorqueurs etc…).

La prise de contact se fait de manière prudente car notre arrivée à portée de senseurs semble provoquer une agitation certaine. Toutes fréquences ouvertes, nous finissons par stopper à une distance que nous jugeons non menaçante pour cette flotte visiblement d’origine humaine. Au bout de quelques minutes, nous recevons une demande d’identification par un officier se présentant comme étant le second du vaisseau-escorteur Oriflam Honnête comme tout libre-marchand qui se respecte (ou pas), nous émettons fort et clair notre véritable identité. Sur le ton d’une surprise non feinte, il nous est donné l’autorisation de nous poser au nom d’un certain “Conseil de Cristal”.

Pouvant nous rapprocher de la planète appelée “Svard Prime”, nous pouvons donc obtenir une analyse plus fine de ses caractéristiques : il s’agit d’une lune glacée, possédant une atmosphère respirable et dont le ciel tire sur le rose.
Nous préparons notre descente dans un cotre de combat, équipés de nos plus beaux atours, de mon girynx (qui semble apprécier de plus en plus les frites et les gaufres mais je m’égare…) et accessoirement d’une escorte lourdement équipée.

Comments

haraldhardrada

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.